Accompagnement et conseil en communication, spécialisé développement personnel, bien-être et ésotérisme
emilie@holi-com.fr

Les étapes de l’alignement professionnel

Être aligné est la clef de l’épanouissement professionnel. En effet, le fait d’être aligné permet de se sentir à sa juste place, parfaitement en accord avec ce que notre âme est venue expérimenter. Nous passons beaucoup de temps à travailler. C’est pourquoi avoir un travail qui ne résonne pas avec les ambitions et les projets de notre âme devient de plus en plus difficile pour nos incarnations. Nous avons besoin de nous sentir en accord total avec notre âme, dans tous les domaines de notre existence.

Mais encore faut-il réussir à s’aligner ! C’est pourquoi j’ai eu envie d’écrire cet article reprenant les étapes de l’alignement professionnel que j’ai personnellement identifiées. Aujourd’hui je suis exactement à ma juste place et je sais le bonheur que cela me procure. J’ai donc pu voir dans mon propre parcours ces étapes se dessiner. Et puis, c’est forte de l’expérience de dizaines et dizaines de séances d’accompagnement réalisées que je peux également partager mes observations.

Les étapes de l’alignement professionnel

Pour trouver son positionnement professionnel, il y a à mon sens trois questions principales à se poser :

  • Tout d’abord, qu’est-ce qui me fait vibrer ? A l’intérieur de moi, à quel moment je m’anime, qu’est-ce qui me fait briller, qu’est-ce qui me nourrit ? A quel moment je me dis : « là, je suis à les-etapes-de-l-alignement-professionnelma place ! ». Peut-être que ce n’est qu’une toute petite partie de votre activité au final, mais ce n’est pas grave ! C’est cette toute petite partie qui résonne avec vous. Et c’est très juste ! Et comme tout est en mouvement permanent, cette « chose » qui nous fait vibrer va certainement évoluer, voire s’affiner au fil du temps. A nous de nous poser pour nous observer, là, tout au fond de nous….
  • Ensuite, la seconde question à se poser est : « Qu’est-ce que je fais (donne, dis, etc…) qui permet aux autres de vibrer ? A quel moment, je sens que les autres s’animent, qu’ils brillent plus fort ? Car nous venons tous rendre le monde plus lumineux en nous incarnant, nous venons tous offrir aux autres nos talents, ceux qui vont les nourrir.
  • Enfin, la dernière chose à regarder, c’est le rétroviseur de notre vie : quelles ont été les grandes expériences de notre incarnation, celles qui ont vraiment été marquantes ? L’idée étant de se rendre compte que le fait d’être aligné permet à toutes ces expériences (professionnelles ou personnelles) de prendre sens.

En se posant ces trois petites questions, votre alignement va commencer à se profiler. Et ne soyez pas trop dur avec vous-même si vous vous rendez compte qu’aujourd’hui vous vous sentez complètement « à côté de la plaque ». C’est que vous êtes en train de vivre une expérience nécessaire, une pièce utile à votre puzzle…

Ressentir son alignement

Ces questions vont vous permettre de « ressentir » votre alignement, à l’intérieur de vous-même, dans votre cœur et dans vos cellules. Car lorsque l’on est aligné, on le « sait », on le sent. C’est donc trouver-son-alignement-professionneltout d’abord à l’intérieur de nous qu’il faut regarder, dans nos ressentis. Lorsqu’on est à sa place, les doutes s’effacent d’eux-mêmes, notre positionnement professionnel est une évidence. La toute première étape de l’alignement passe donc par le ressenti, les sensations, une énergie.

Et c’est justement cette énergie « alignée » qui va déclencher tout un processus presque magique : l’unique fait d’être aligné à l’intérieur de vous va vous ouvrir toutes les portes qui semblaient jusque là ne pas vouloir s’ouvrir. L’Univers va répondre à votre alignement en effet boomerang : il va vous envoyer les personnes (clients, patients, etc..) qui vous correspondent et dont le besoin correspond à ce que vous avez à offrir. La machine est lancée, vous avez clairement exprimé à l’intérieur de vous que vous avez compris et accepté votre « mission », alors l’Univers vous suit.

Du ressenti à la matière

Vient ensuite la délicate (mais pourtant indispensable) étape de la mise dans la matière de cette énergie d’alignement. En effet, il vous faut alors passer de l’intérieur de vous à l’extérieur, il vous faut dire clairement au monde entier qui vous êtes. Cette mise en matière prend alors plusieurs aspects.

  • Tout d’abord, ancrez votre alignement avec les mots justes. Les mots ont une énergie. Il est donc nécessaire de trouver les mots qui « collent » énergétiquement parlant au professionnel ecrire-pour-ancrerque vous êtes. Ces mots devront exprimer clairement votre différence, ce qui fait que vos clients viendront vous voir vous, et pas votre voisin. Si tout est bien calé à l’intérieur de vous, cette étape coule normalement d’elle-même. Les mots vous sont « envoyés », vous pouvez d’ailleurs demander à les « recevoir », soit en canalisation, soit par des synchronicités.
  • Ensuite, si j’ai un conseil à vous donner c’est celui-ci : Écrivez ! Que ce soit sur un bout de papier, un cahier, un joli carnet ou le mur de votre cuisine, écrivez ces mots qui vous définissent. Les écrire c’est les ancrer totalement dans la matière, c’est incarner pleinement le professionnel que vous êtes. C’est faire le lien entre l’énergie de l’alignement et la matière.
  • Puis, vient le moment de mettre en forme, concrètement, matériellement, esthétiquement toute cette énergie. C’est à ce moment là qu’il sera temps de créer vos outils de communication : site web, page de réseaux sociaux, cartes de visite, logo, etc… sont autant de possibilités d’ancrage.

Matériellement aligné

Cette étape « matière » est cruciale car ce sont ces outils qui seront le reflet du professionnel que vous êtes. Ils seront les témoins, les garants de l’énergie que vous transportez. ancrer-son-alignement-professionnelC’est pourquoi, tout doit être aligné. En effet, si votre site ou votre logo ne vous correspondent pas, vos clients ne comprendront pas quelle énergie vous anime. Ce sont pourtant ces outils qu’ils voient en premier, avant de vous rencontrer, en général. Il est donc plus qu’important qu’ils soient empreints de votre énergie.

Prenons l’exemple d’une hypnothérapeute spécialiste de la régression karmique. Imaginons que ses outils donnent l’impression qu’elle est coach en entreprise : un logo trop « carré » ou « rigide » dans des couleurs trop institutionnelles, par exemple, un site trop froid dont les mots n’osent pas exprimer clairement ce que cette thérapeute a à offrir, par peur peut-être d’exprimer haut et fort qui elle est. Il y a fort à parier que les patients ne se bousculent pas devant sa porte…..Si la même hypnothérapeute propose un site sur lequel il est expliqué exactement ce qui se passe durant ses séances, sans chercher à se cacher, et a en visuel un logo plus « ésotérique », il est évident qu’elle va attirer à elle les clients qui cherchent exactement ce qu’elle propose….N’oubliez pas que vos clients ne peuvent pas deviner qui vous êtes. C’est à vous de le leur expliquer.

Enfin, la dernière étape est de bien comprendre les règles du jeu de la matière. En effet, principalement pour le web, il y a quelques connaissances à avoir pour que ça « marche » et que l’on vous voit : le référencement naturel nécessite de suivre les règles imposées par les algorithmes des moteurs de recherche, par exemple. En graphisme, il y a aussi certaines erreurs à éviter. Bref, il faut suivre ce que nous impose le cadre de la matière…..

etapes-de-l-alignement-professionnel

L’alignement professionnel permet d’incarner pleinement qui nous sommes, de faire un lien direct entre notre âme et la matière. Cet alignement nous permet aussi bien souvent de nous sentir entier. Car il est vraiment compliqué d’être dans un travail qui ne nous nourrit pas, principalement aujourd’hui, avec ces énergies bien particulières qui nous poussent. Alors, si vous ne vous sentez pas aligné (ou pas encore suffisamment aligné), prenez un temps pour vous poser. Ressentez, puis ancrez dans la matière tout ce qui vibre à l’intérieur de vous. Ensuite, laissez la magie de l’Univers opérer !

Merci à Edwige Gandon, graphiste, pour le dernier visuel de cet article ! (pour voir son travail, c’est ici : www.gemcom.fr)

Laisser une réponse

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

78a6fd218ba4360b944aba353e34de78333333333333333333333333333